Cryphia algae (Fabricius, 1775)

5.73 %
territoire maillé

Nom français :

Bryophile vert-mousse

Synonyme(s) :

Bryophila algae (Fabricius, 1775)
Euthales algae (Fabricius, 1775)
Noctua algae Fabricius, 1775

Lien(s) :

lepinet Lepi'Net
lepiforum Lepiforum

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email logo INPN logo OpenObs

Méditerranéo-asiatique. En Europe, un peu partout, excepté dans l’extrême Nord-Est. En France, elle est largement répandue. De coloration variable, elle est difficile à séparer, dans bien des cas, de C. pallida, mais surtout de C. ochsi, dans le sud de la France où elles cohabitent. Si cette dernière possède généralement un trait noir au niveau du tornus, la détermination certaine ne peut se faire sans l’aide des genitalia. Il suffit chez les mâles d’observer l’extrémité des valves, nettement différentes chez C. ochsi et C. algae, en brossant les poils pour laisser apparaître les parties sclérifiées. C. algae occupe les forêts et ripisylves où poussent Quercus et Populus. La chenille consomme les lichens présents sur les troncs de ces arbres.

Aucun statut de protection et/ou de patrimonialité pour cette espèce
Espèces similaires
Phénologie (période d'activité)

Chargement des informations...

Carte de répartition sur l'emprise

Chargement des informations...

Répartition départementale - Cryphia algae en France Données saisies au 27/02/2021


Chargement de la carte...

Choix de la carte



Légende


Observation en 2021
Dernière observation après 2010
Dernière observation entre 2000 et 2010
Dernière observation entre 1980 et 2000
Dernière observation entre 1950 et 1980
Dernière observation avant 1950

Carte Lépinet


Cartographie - Cryphia algae (uniquement pour les observations à diffusion précise)


Chargement des données...

   

Répartition des données par région biogéographique


Chargement de la carte...

Nombre d'observations par région

Chargement du graph...


Phénologie par région (cliquer sur une zone de la carte)

Cryphia algae - Nombre d'observations par décade Données saisies au 27/02/2021 (Observé vivant)


Chargement du graph...

Altitude - Cryphia algae


Chargement du graph...

Chargement du graph...

Liste des observateurs

Chargement de la liste...

Informations diverses


Observation avec le plus grand effectif

Date de la dernière observation

Dates extrêmes

-

Etat biologique

Type de contact

Chargement ...

Prospection

Photos de Cryphia algae


Plante(s) liée(s)


Habitats


Détermination

Complexe Cryphia algae/pallida/ochsi

Les mâles de ces espèce se déterminent bien en examinant le bout de l'abdomen. Pas besoin de dissection : avec une loupe de botaniste sur les individus vivants, ou sous la loupe binoculaire, en brossant les poils à avec un pinceau pour dégager les valves, les critères sur l'extrémité de ces valves s'observent facilement. Particulièrement chez C. ochsi, qui se distingue aisément avec ses valves longues, étroites et pointues. Entre C. algae et C. pallida : C. algae a une valve large, seule l'extrémité de la valve est pointue, comme une impression d'avoir collé le bout d'une aiguille dessus. Chez C. pallida, la valve est plus étroite et le rétrécissement jusqu'à l'extrémité est plus régulier.

Voici les schémas des pièces génitales mâles des 3 Cryphia algae/pallida/ochsi (d'après Rezbanyai-Reser, 1990).


Après brossage, observation de l'extrémité de la valve gauche chez un mâle sous la loupe binoculaire (photo D. Demergès, 2019) :


Bibliographie