Liste systématique et taxinomique des Lépidoptères de France (Corse comprise)

Introduction

Depuis 2017, l’association oreina s’est donnée le projet de fournir une liste de référence des Lépidoptères de France métropolitaine et de Corse. Publiée en ligne, elle se veut en constante mutation, au fil de l’évolution des connaissances taxonomique, systématique et chorologique.
Le socle de cette liste de référence est le référentiel Taxref, porté le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris avec qui nous assurons une veille taxonomique régulière sur les Lépidoptères en France.

Nomenclature taxinomique

Les références des différents travaux utilisés pour constituer la présente liste sont disponibles dans l'espace bibliographique d'Artemisiae. A de rares exceptions, nous avons utilisé les publications les plus récentes traitant de la taxonomie et de la systématique du niveau de la famille au niveau sub-spécifique. Dans le cas de positions discordantes entre experts ou lorsque les travaux récents nécessitent des approfondissements (par ex., analyses moléculaires lacunaires sur une partie de l’aire d’étude ou n’intégrant pas la localité-type), nous avons conservé le nom du taxon communément adopté antérieurement à cette récente publication.
Lorsque la position taxinomique au sein d’un groupe n’est pas explicitée dans une publication, les taxons sont listés de manière alphabétique sous le rang supérieur. En accord avec le Code de Nomenclature Zoologique, les formes et aberrations ne sont pas reconnues.

Format de la liste

Nous listons les groupes taxonomiques supérieurs de la superfamille à la sous-tribu. Les genres et les espèces sont énumérés en italique dans l'ordre taxonomique, ou alphabétiquement quand aucun ordre taxonomique définitif n'est disponible.
L'auteur et l'année de description sont donnés pour tous les noms scientifiques et séparés par une virgule. Pour les autorités taxonomiques des noms d'espèces, les parenthèses autour de l'auteur et la date indiquent que le nom a été décrit à l'origine dans un genre autre que celui dans lequel il est actuellement placé. Les crochets entourant l'auteur et / ou la date indiquent une date d'auteur et / ou de publication attribuée différente de celle indiquée dans l'œuvre elle-même.
Nous adhérons au Code international de nomenclature zoologique (Commission internationale de nomenclature zoologique 1999), à une exception près : nous présentons les noms des espèces dans leur orthographe originale, plutôt qu'avec des terminaisons modifiées pour correspondre au genre du nom générique actuel (ICZN article 34.2). Cette exception suit la pratique adoptée par la Societas Europaea Lepidopterologica et utilisée dans de nombreuses publications de catalogues ou listes nationales/régionales.

Numérotation des taxons

Pour tous les rangs, l’identifiant unique TaxRef est indiqué à la suite du nom. Un numéro d’ordre pour les espèces et les sous-espèces est disponible en début du nom. Cette numérotation ordonnée suit généralement la position systématique des rangs supra-génériques adoptée par Aarvik et al. (2017) et Huemer et al. (2013), Migeon (2019) et, au sein de chaque famille, les publications citées en fin de liste.
Elle facilite la présentation et les publications de listes-inventaires d’espèces et de catalogues, mais les numéros mais ne sont pas strictement réservés à un taxon. Ainsi, une espèce peut avoir un numéro d’ordre différent selon les modifications et ajouts apportés à la liste. Cette liste est donc en perpétuel mouvement

Diversité des Lépidoptères de France

Pour faciliter la lecture des chiffres suivants, nous avons séparé les Lépidoptères en 4 groupes, correspondant aux observatoires présents sur le portail Artemisiae d'oreina :

  • Les Rhopalocères (papillons de jour) ;
  • Les Zygènes (famille des Zygaenidae) ;
  • Les Macro-hétérocères, qui comprennent l'ensemble des famille au clade Macroheterocera. Nieukerken et al. (2011) ont en effet désigné un clade « Macroheterocera », en fonction des travaux moléculaires récents, regroupant la grande majorité de ce que l’on appelle communément « macrohétérocères » ou « macrolépidoptères », en lien avec la taille moyenne des adultes. Sphinx, Bombyx, Noctuelles ou encore Géomètres en font parti ;
  • Les Microlépidoptères.

A la date du 07/12/2022, il y a en France métropolitaine et Corse, espèces recensées, dont la majorité des taxons font partie des Microlépidoptères. Environ 300 sous-espèces sont considérées comme présentes sur le territoire national (hors sous-espèces nominales), mais face au problème de statut encore à régler pour certaines d'entre elles, le détail de la répartition par groupe n'est pas mentionné.

A chaque taxon intégré dans le référentiel taxonomique TaxRef est attribué un statut "biogéographique". Ce statut couvre en fait trois notions différentes, à savoir : la notion de présence (présence/absence), la notion d’origine (indigénat ou introduction) et une notion de surface d’aire d’occupation (endémisme). L'expertise menée dans le cadre de l'élaboration de cette liste systématique implique une analyse particulière et une révision régulière de ces statuts (retour à la source des données, travaux de re-détermination, analyses moléculaires...). En attendant de pouvoir combler les lacunes sur la répartition fine de certains taxons, la révision des statuts attribués aux espèces pour la notion de surface d'aire d'occupation (endémisme) n'est pas effectuée.

Phylogénie des lépidoptères

La figure ci-contre donne une image synthétique et provisoire de la phylogénie des Lépidoptères, basée essentiellement sur les travaux de Régier et al. (2013). Il y a un désaccord significatif entre plusieurs études récentes sur la phylogénie des rangs supérieurs chez les Lépidoptères, mais les nœuds présentés dans la figure se retrouvent dans la plupart de ces travaux. Le placement des "papillons de jour" (superfamille des Papilionoidea) dans le clade Obtectomera est bien supporté, mais leur position exacte n'est pas claire et leurs relations avec les Pterophoroidea ne sont pas étayées par d'autres études. Le principal rayonnement des Lépidoptères a visiblement eu lieu au Crétacé, coïncidant avec la montée des plantes à fleurs. Ceci est illustré dans l'arbre mais de manière approximatif, car les différentes études moléculaires de datation sur la séparation des lignées ne concordent pas entièrement.
Cette figure, réalisée initialement par Hallvard Elven dans le cadre de la publication de "Nordic-Baltic Checklist of Lepidoptera" (Aarvik & al. 2017), nous a été aimablement mise à disposition. Nous les remercions sincèrement de nous avoir permis de l'adapter en français pour la mettre à disposition de tous.

phylogénie

Références bibliographiques

Catégories supérieures

Micropterigoidea
Micropterigidae
Eriocranioidea
Eriocraniidae
Hepialoidea
Hepialidae
Acanthopteroctetoidea
Acanthopteroctetidae
Nepticuloidea
Nepticulidae
Opostegidae
Adeloidea
Prodoxidae
Incurvariidae
Crinopteryginae
Incurvariinae
Heliozelidae
Adelidae
Adelinae
Nematopogoninae
Tischerioidea
Tischeriidae
Tineoidea
Eriocottidae
Psychidae
Eumasiinae
Naryciinae
Taleporiinae
Typhoniinae
Psychinae
Epichnopteriginae
Oiketicinae
Dryadaulidae
Dryadaulinae
Tineidae
Hapsiferinae
Euplocaminae
Scardiinae
Nemapogoninae
Meessiinae
Myrmecozelinae
Perissomasticinae
Tineinae
Hieroxestinae
Teichobiinae
Gracillarioidea
Roeslerstammiidae
Bucculatrigidae
Gracillariidae
Ornixolinae
Parornichinae
Gracillariinae
Acrocercopinae
Phyllocnistinae
Lithocolletinae
Oecophyllembiinae
Yponomeutoidea
Yponomeutidae
Yponomeutinae
Ypsolophidae
Ypsolophinae
Ochsenheimeriinae
Plutellidae
Glyphipterigidae
Orthoteliinae
Glyphipteriginae
Acrolepiinae
Argyresthiidae
Lyonetiidae
Lyonetiinae
Cemiostominae
Praydidae
Heliodinidae
Bedelliidae
Scythropiidae
Urodoidea
Urodidae
Choreutoidea
Choreutidae
Choreutinae
Millieriidae
Schreckensteinioidea
Schreckensteiniidae
Douglasioidea
Douglasiidae
Tortricoidea
Tortricidae
Chlidanotinae
Tortricinae
Olethreutinae
Zygaenoidea
Limacodidae
Zygaenidae
Chalcosiinae
Procridinae
Zygaeninae
Heterogynidae
Cossoidea
Sesiidae
Tinthiinae
Sesiinae
Cossidae
Cossinae
Zeuzerinae
Brachodidae
Castniidae
Castniinae
Gelechioidea
Autostichidae
Autostichinae
Holcopogoninae
Oegoconiinae
Symmocinae
Lecithoceridae
Lecithocerinae
Oecophoridae
Oecophorinae
Pleurotinae
Depressariidae
Cryptolechiinae
Depressariinae
Ethmiinae
Hypercalliinae
Oditinae
Peleopodinae
Cosmopterigidae
Chrysopeleiinae
Antequerinae
Cosmopteriginae
Gelechiidae
Anacampsinae
Dichomeridinae
Apatetrinae
Thiotrichinae
Anomologinae
Gelechiinae
Elachistidae
Elachistinae
Parametriotinae
Coleophoridae
Batrachedridae
Stathmopodidae
Scythrididae
Blastobasidae
Momphidae
Pterolonchidae
Lypusidae
Lypusinae
Chimabachinae
Thyridoidea
Thyrididae
Thyridinae
Alucitoidea
Alucitidae
Epermenioidea
Epermeniidae
Pterophoroidea
Pterophoridae
Agdistinae
Pterophorinae
Papilionoidea
Papilionidae
Papilioninae
Parnassiinae
Hesperiidae
Heteropterinae
Hesperiinae
Pyrginae
Pieridae
Dismorphiinae
Coliadinae
Pierinae
Riodinidae
Nemeobiinae
Lycaenidae
Lycaeninae
Theclinae
Polyommatinae
Nymphalidae
Limenitidinae
Heliconiinae
Apaturinae
Nymphalinae
Libytheinae
Danainae
Charaxinae
Satyrinae
Pyraloidea
Pyralidae
Galleriinae
Phycitinae
Pyralinae
Crambidae
Acentropinae
Odontiinae
Scopariinae
Heliothelinae
Glaphyriinae
Pyraustinae
Lathrotelinae
Spilomelinae
Cybalomiinae
Schoenobiinae
Crambinae
Drepanoidea
Cimeliidae
Drepanidae
Thyatirinae
Drepaninae
Geometroidea
Geometridae
Archiearinae
Desmobathrinae
Geometrinae
Ennominae
Sterrhinae
Larentiinae
Lasiocampoidea
Lasiocampidae
Poecilocampinae
Malacosominae
Lasiocampinae
Bombycoidea
Brahmaeidae
Endromidae
Saturniidae
Agliinae
Saturniinae
Sphingidae
Smerinthinae
Sphinginae
Macroglossinae
Noctuoidea
Notodontidae
Pygaerinae
Thaumetopoeinae
Spataliinae
Phalerinae
Notodontinae
Nolidae
Nolinae
Chloephorinae
Euteliidae
Euteliinae
Erebidae
Scoliopteryginae
Rivulinae
Hypeninae
Lymantriinae
Arctiinae
Calpinae
Herminiinae
Hypenodinae
Toxocampinae
Boletobiinae
Erebinae
Noctuidae
Acontiinae
Dyopsinae
Plusiinae
Pantheinae
Cuculliinae
Eustrotiinae
Dilobinae
Raphiinae
Metoponiinae
Bagisarinae
Amphipyrinae
Acronictinae
Oncocnemidinae
Aediinae
Condicinae
Heliothinae
Bryophilinae
Eriopinae
Noctuinae

Comment citer ce travail : Vandromme (D), Demerges (D), Dupont (P), 2020 - . Base de données: Liste systématique et taxinomique des Lépidoptères de France (Corse comprise). Oreina, Artemisiae - Lépidoptères de France. Consulté le 07/12/2022.

Visualiser la liste

Télécharger la liste

Les champs "Restreindre l'affichage" et "Filtrer sur les statuts" ne sont pas pris en compte.
- CSV et Excel: 7 colonnes (N° d'ordre, Nom, Auteur, Genre, Espèce, Famllle, cdnom). Ce fichier peut être ouvert avec un tableur.
- TXT : N° d'ordre, nom et auteur, cdnom. Ce fichier peut-être ouvert avec un traitement de texte.

Figure 1 : Nombre d'espèces de lépidoptères
Figure 2 : Statut "biogéographique"