Détail de la référence

Article

The Nepticulidae and Opostegidae of mainland France and Corsica: an annotated catalogue (Lepidoptera: Nepticuloidea)

Auteurs : Nieukerken (Erik J. Van), Laštůvka (Aleš) et Laštůvka (Zdeněk)


Année de publication : 2006
Publication : Zootaxa
Volume : 1216
Pagination : 1–114
ISBN : 978-1-86977-002-0


Résumé :

Catalogue raisonné des Nepticulidae et Opostegidae de France continentale et de Corse (Lepidoptera : Nepticuloidea). Nous proposons ici un catalogue raisonné des Nepticulidae et Opostegidae vivant en France continentale (Monaco inclus) et en Corse. Toutes les données précédemment publiées sont récapitulées et, éventuellement, réinterprétées. Nous fournissons des indications détaillées au sujet du matériel que nous avons pu récolter et étudier. En tout sont énumérées 150 espèces de Nepticulidae et 6 espèces d’Opostegidae ; toutes sont signalées de France continentale, à l’exception d’une espèce de Nepticulidae ; 46 Nepticulidae et 2 Opostegidae se rencontrent en Corse ; deux Nepticulidae et un Opostegidae sont signalées de Monaco. Les espèces suivantes sont signalées de France (continentale, uniquement) pour la première fois : Stigmella carpinella (Heinemann, 1862), S. vimineticola (Frey, 1856), Trifurcula (Glaucolepis) magna A. & Z. Laštçvka, 1997, Ectoedemia hexapetalae (SzÅcs, 1957); Parafomoria halimivora Van Nieukerken, 1985 est également signalé de France, ceci sur la base d’une interprétation de données de la littérature ancienne (relatives à « P. helianthemella »). Ectoedemia heringella (Mariani, 1939) déjà connu de Corse, est nouveau pour la France continentale. Des espèces connues de France continentale sont nouvelles pour la Corse : Stigmella luteella (Stainton, 187), Trifurcula (Levarchama) eurema (Tutt, 1899) T. (Trifurcula) josefklimeschi Van Nieukerken, 1990, T. (T.) calycotomella A. & Z. Laštçvka, 1997, Bohemannia quadrimaculella (Boheman, 1853) et Ectoedemia (Ectoedemia) occultella (Linnaeus, 1767). Les espèces Stigmella pretiosa (Heinemann, 1862) et S. poterii (Stainton, 1857) sont retirées de la liste des Nepticulidae de France continentale et de Corse, de même que Trifurcula (Trifurcula) pallidella (Duponchel, 1839) en ce qui concerne la France continentale (T. pallidella est toutefois connue de Corse). La présence en France des espèces Stigmella stelviana (Weber, 1938), Trifurcula (T.) serotinella (Herrich-Schäffer, 1855) et Ectoedemia arcuatella (Herrich-Schäffer, 1855) est désormais confirmée. Nous fournissons les premières données précises au sujet d’espèces jusqu’ici uniquement mentionnées dans des listes et se trouvant en France continentale (15 espèces) ou en Corse (4 espèces). Nous signalons de nouvelles plantes-hôtes pour : Stigmella centifoliella (Zeller, 1848) – trouvé sur Alchemilla sp. par Chrétien (indications sur étiquette) -, T. (Glaucolepis) magna trouvé sur Thymus (Chrétien : étiquette manuscrite) - et T. (T.) silviae (mines trouvées sur Onobrychis viciifolia). Les genitalia femelles de T. magna sont décrits et illustrés pour la première fois. Nous désignons un lectotype pour Nepticula teucriella Chrétien, 1914, espèce actuellement placée dans le genre Trifurcula (sous-genre Glaucolepis). Il est montré que la localité type de Trifurcula luteola se situe dans les Alpes-de-Haute-Provence et non dans l’Aude. Les départements les plus riches sont les suivants : Pyrénées-Orientales (66), Seine-et-Marne (77), Haut-Rhin (68) et Gironde (33), avec - respectivement - 70, 65, 58 et 57 espèces.