Le Mélibée, Coenonympha hero (Linnaeus, 1761) en Creuse. Précisions sur sa répartition passée dans le centre de la France (Lep. Nymphalidae)

  • Auteur(s) :  Corradini (Pierre)
  • Année de publication :  2016

  • Type de publication :  
  • Publication :  Oreina
  • Volume :  35
  • Pagination :  6-11
  • Résumé :  Dans les années 80, Franck Boudrane découvre une station de Coenonympha hero en Creuse, qui constitue l'information la plus occidentale de la répartition passée de l'espèce. La cartographie réalisée sur les départements du Cher, de l'Allier et du Puy-de-Dôme recense douze stations historiques de l'espèce. L'habitat du Mélibée en Limousin correspond au biotope de plaines d'où l'espèce a disparu en France au cours des dernières décennies. Les études conduites en Suède sur l'écologie de l'espèce attestent que les petites populations sont sensibles aux épisodes de sécheresse. Celles sur le massif du Jura démontrent que la plante nourricière de l'espèce n'est pas la Molinie bleue et qu'il existe une corrélation positive entre la présence du papillon et la Laîche à puce (Carex pulicaris). Une hypothèse est proposée quant à la régression de l'espèce dans ses biotopes de basse altitude. Les épisodes de sécheresse, plus fréquents lors des dernières décennies, pourraient avoir eu des conséquences sur la disponibilité de la plante nourricière. Plus faible à l'étage collinéen potentiellement plus frais, ce stress hydrique répété aurait pu empêcher à basse altitude le maintien des populations de Coenonympha hero dans ses biotopes de plaine où les chenilles auraient été en compétition pour la nourriture.