Première mention de Nodaria nodosalis (Herrich-Schäffer, [1851]) dans le département des Bouches-du-Rhône et quelques considérations sur les espèces migrantes (Lep. Erebidae)

  • Auteur(s) :  Blanchemain (Joël)
  • Année de publication :  2016

  • Type de publication :  article
  • Publication :  Oreina
  • Volume :  34
  • Pagination :  46
  • Résumé :  De retour en cette mi-octobre sur le site de Beauduc, en Camargue (commune d'Arles), j'ai eu l'opportunité de pouvoir réaliser 2 prospections nocturnes avec lampe à vapeur de mercure. Le dispositif lumineux a été installé à même le sable, à une dizaine de mètres du rivage. L'automne, sur ces franges littorales, est la saison idéale pour observer les espèces migratrices : les effectifs sont gonflés en fin d'été et le déplacement des individus migrants est favorisé par les vents de secteur sud fréquents à cette période. L'année dernière, Garella nilotica, espèce nouvelle pour la France continentale était mentionnée.