Coexistence, sur Celtis australis, des chenilles de Nymphalis polychloros et de Libythea celtis (Lep. Nymphalidae)

  • Auteur(s) :   Tautel (Claude) et Minet (Joël)
  • Année de publication :  2009

  • Type de publication :  article
  • Publication :  Oreina
  • Volume :  5
  • Pagination :  8-11
  • Résumé :  Les deux auteurs ont été témoins de la coexistence sporadique, sur Celtis australis (en mai), des chenilles de Nymphalis polychloros (Nymphalinae) et de Libythea celtis (Libytheinae). Ceci permet de confirmer le Micocoulier (Celtis australis, Cannabaceae) comme l’une des plantes nourricières de N. polychloros, fait rarement signalé dans la littérature entomologique. Il semble que les Rosales (ordre incluant les Cannabaceae) ou les Rosidae (groupe plus large) puissent correspondre aux lignées végétales ayant permis le développement des premiers Nymphalidae ou, du moins, de la plupart d’entre eux.